/>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue Dans Mon Îlet

  • : Ilet de Chriss
  • Ilet de  Chriss
  • : Plein de photos de mon île de la Réunion, Des petits textes tout doux, Mes amours, Paris, l'océan Indien, l'Inde, le Vietnam... Mes passions, mes zistoires, mes zamis, mes coups de coeur et plein d'autres choses encore....Vous qui passez me lire, faites un clic sur "Ecris moi un p'tit mot" ! Je suis Chriss, mes enfants : Plouf et Mwa, leur père Bill a disparu en 2006. La famille s'est agrandie avec ChérideMwa, Baby 1 en 2012 et Baby 2 en 2014 ! Un billet par jour pendant 4 ans puis un peu moins régulièrement depuis quatre ans et mon nouveau boulot... Mais vous avez plus de 1600 articles à lire alors, bonne lecture !
  • Contact

  • Chriss

Recherche

J'ai Déjà Écrit Tout Ça !

Tous Mes Articles Par Thèmes

10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 11:45

A force de naviguer sur le net, on retrouve des choses tellement enfouies, tellement lointaines.
J'ai retrouvé Bernard Haillant. Je l'avais complètement oublié.
Pourtant je l'ai écouté, écouté, écouté, et chanté, chanté.
C'était au début des années 70, quand je vivais à Bicêtre. Je me souviens bien de cette période où de mes fenêtres je voyais Paris, la tour Montparnasse, la tour Eiffel, Montmartre. Je pouvais passer des heures sans me lasser à regarder ce paysage. Paris à mes pieds. Et la nuit la lumière du phare de la tour Eiffel qui tournait, tournait.

C'est à cette époque que j'étais aux JOC, les jeunesses ouvrières chrétiennes. Je me souviens qu'on vendait du muguet dans la rue le 1er mai et surtout, qu'on allait à des réunions chaque semaine avec le curé qui s'appelait Jacques. Il fumait la pipe. Nous n'étions que des filles et nous parlions de tous les sujets. C'était surtout une occasion de sortir de la maison un soir par semaine et peut être de rencontrer sur le chemin mon p'tit copain. Mais c'est là que j'ai connu Bernard Haillant. Je me souviens que j'avais une cassette avec la musique du disque là :

bernardhaillant1972_250.jpg

  1. Ca fait grincer des dents  
  2. J'ai fait du feu  
  3. La petite chaise (BH - sur un texte libre de Danièle Nicolas, 7 ans)  
  4. Pour l'oiseau  
  5. Quand j'aurai pris de l'âge  
  6. Le jour où nous serons vieux 
  7. Le printemps des fruits et des légumes (folklore lorrain - BH) 
  8. Pourquoi que les garçons s'en vont (interprète : N. D. Osthues) 
  9. J'ai amie 
  10. Le gamin 
  11. L'oiseau de mon île 
  12. Mes enfants 

Je les connaissais toutes par coeur. Les réécouter aujourd'hui, c'est bizarre, certaines prennent une autre saveur avec le temps et ce que j'ai vécu. Voilà les paroles de : "le jour où nous serons vieux"

 

Merci pour ce rayon de soleil sur mes lèvres
Qui me délie la langue et m’incite à chanter,
Merci pour cette eau-forte qui me guérit ma fièvre
De ses pleines gorgées de vigueur, de santé ;
Je t’aime, sans savoir, et soutire ton lait
Qui me repaît de joie, qui ne saurait tarir,
Jamais tu ne croiras que tu m’as tant donné,
Tu m’as ré-enfanté, et je voudrais te dire :
 
refrain
 
Que le jour où nous serons vieux,
Au dernier soir de notre hiver,
Tu sais, tu pourras être fière
D’avoir rendu un homme heureux…
 
2
Merci pour cette brise qui veut que je respire
Et pour cet ouragan qui redresse mes reins,
Merci pour un seul mot où l’espoir sait sourire
Et pour ces poésies rejaillies de ton sein ;
Pardon si je te pille, si je te mets à nu
Et s’il me faut ta chair, ton sang pour me nourrir,
Toi, qui toujours me donnes et ne veux de reçu,
Quand je n’ai à t’offrir que ces vers pour te dire :
 
refrain
 
Que le jour où nous serons vieux,
Au dernier soir de notre hiver,
Tu sais, tu pourras être fière
D’avoir rendu un homme heureux ;
Le jour où les yeux dans les yeux
D’un baiser nous quitterons la terre,
Oh tu sais, tu pourras être fière
D’avoir rendu un homme heureux…


Car je sais que j'ai rendu un homme heureux. Même si nous ne serons jamais vieux ensemble. Il m'attend quelque part.

Il était avec nous hier, en ce jour de Pâques. C'est toujours lui qui cuisinait ce jour là. Il nous faisait le traditionnel gigot, avec les flageolets. Et moi je m'occupais des oeufs et du chocolat. Cette année, j'ai fait les deux, le gigot et les chocolats. Et c'était bien.

 

Pour entendre la chanson, cliquez sur ce lien : clic ! puis sur l'icone du haut-parleur à côté du titre du morceau.

Vous le connaissiez aussi ?


Partager cet article

Repost 0
Publié par Chriss - dans Ecoute voir
commenter cet article

Commentaires

Pierrot Bâton 18/04/2012 15:33

Ooops! Exact, en relisant, c' était pour l' anniversaire de sa mort! N' empêche: c' est rigolo comme coïncidence (enfin ...pas pour lui!)

Chriss 19/04/2012 19:54



Ah bon ! parce que j'avais beau chercher, je ne trouvais rien ! Oui, une drôle de coïncidence (mais les coïncidences sont toujours drôles non ?)



Pierrot Bâton 18/04/2012 12:17

T' es incroyable! Tu parles d' un mec et le v' là qui meurt hier !

Chriss 18/04/2012 12:27



Tu parles de Bernard Haillant ? Il n'est pas mort hier mais en 2002 !



Meysson 12/04/2012 23:26

Fanette 82 ans et Jo 84 ans sont vieux ensemble . Fanettes et ses misères physique liées à l'âge , Jo sur lequel elle est obligé de crier un peu car il devient dur de la feuille , te disent merci
pour cette magnifique chanson . Nous avons de la chance . Je vais aller retrouver mon vieux mari(là, il dort) mais demain , promis ,je lui mettrai un casque sur ses zoreilles et je lui ferai
écouter cette chanson. Merci encore. Fanette.

Chriss 14/04/2012 15:18



C'est trop mignon ! Merci pour ton commentaire. Oh oui vous avez de la chance !
Prenez soin de vous !
Gros bisous



Josette 12/04/2012 18:18

coucou la Chris,
eh bien, moi je ne connaissais pas du tout du tout même en ayant regardé et écouté sur you tube (qualité laisse à désirer)... ça ne me souvient pas !
bises bel oiseau

Chriss 14/04/2012 15:14



Oui je regrette de ne pas avoir trouvé de bonnes versions des chansons de Bernard Haillant.
Bises à toi chère Josette !



Pierrot Bâton 11/04/2012 19:46

Je ne connaissais pas ce Bernard là, Humenry et Akepsimas par contre, si.Akepsimas et Mannick: c' était pas trop la tasse de thé de la mécréante que j' étais déjà....
Sinon, tu sais couper l' gigot tout comme y faut toi ?

Chriss 14/04/2012 15:04



Pour le gigot, il faut déjà avoir un couteau qui coupe bien. J'ai bien aiguisé le mien et découper des jolies tranches n'était plus qu'un jeu d'enfants !



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -