/>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue Dans Mon Îlet

  • : Ilet de Chriss
  • Ilet de  Chriss
  • : Plein de photos de mon île de la Réunion, Des petits textes tout doux, Mes amours, Paris, l'océan Indien, l'Inde, le Vietnam... Mes passions, mes zistoires, mes zamis, mes coups de coeur et plein d'autres choses encore....Vous qui passez me lire, faites un clic sur "Ecris moi un p'tit mot" ! Je suis Chriss, mes enfants : Plouf, prof à Paris, Mwa, prof aussi, leur père Bill a disparu en 2006. La famille s'est agrandie avec ChérideMwa, Baby Maxou en 2012 et Baby Timy en 2014 ! Un billet par jour pendant 4 ans puis un peu moins régulièrement depuis deux ans et mon nouveau boulot... Mais vous avez plus de 1600 articles à lire alors, bonne lecture !
  • Contact

  • Chriss

Recherche

J'ai Déjà Écrit Tout Ça !

Tous Mes Articles Par Thèmes

15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 05:28

L'année précédente a été exceptionnelle. Pas une seule alerte, pas un seul cyclone sur l'île intense.
Voilà que les prévisions sont nettement différentes pour la saison à venir qui annonce une activité plus forte avec une moyenne de 9 dépressions.

 

Chaque année, les phénomènes sont baptisés à l'avance alors nous aurons :

Alenga, Benilde, Chanda, Dando, Ethel, Funso, Giovanna, Hilwa, Irina, Joni, Kuena, Lesego, Michel, Noyana, Olivier, Pokera, Quincye, Rebaone, Salama, Tristan, Ursula, Violet, Wilson, Xavier, Yekela, Zaina

 

Les dernières lettres de l'alphabet servent rarement vous vous doutez bien mais j'ai vu des années où l'on arrivait tranquillement à une quinzaine de dépressions baptisées.

 

Mon plus gros cyclone fut Firinga en 1989. Je me souviens aussi de Colina en 93, Hollanda en 94, Dina en 2002, Gamède en 2007.
Le "cyclone du siècle" est passé en 1948 (non, non, je ne l'ai pas connu, j'étais pas née !) et a fait 165 morts !

 

2007-02-GAMEDE-011-IDC-16.12.jpgGamède 2007 (qui a emporté une partie du parcours de santé de Saint Paul)

 

Ici on est habitué et on a les réflexes de survie. Tout est prévu, il y a une série d'alertes et il s'agit de les respecter.


Mais vous pouvez prendre vos précautions dès maintenant, faites vos provisions, élaguer vos arbres, nettoyer votre jardin, rien ne doit pouvoir s'envoler, rien ne doit pouvoir conserver de l'eau stagnante (à cause des larves de moustiques).

 

Provisions :

- eau (en bouteille pour boire, faire la cuisine, se laver) (dans des seaux, dans des poubelles, dans la baignoire pour les WC, la vaiselle)

- bougies, allumettes, briquet, gaz (pour s'éclairer et cuisiner si plus d'électricité)

- radio à piles (pour se tenir informé si plus d'électricité, plus d'internet)

- nourriture, boites de conserves, aliments qui ne nécessitent pas un réfrigérateur (pour pouvoir manger en toutes circonstances), sirop, thé (pour masquer le mauvais goût de l'eau,

- vaiselle jettable (bien pratique quand il n'y a pas d'eau), lingettes

(le pire que j'ai vécu c'était pendant Firinga, plus d'eau, d'électricité et de téléphone pendant 3 jours, impossible de sortir de chez soi, les routes étant encombrées de gravats, arbres tombés etc)

- eau de javel (pour purifier l'eau : 2 gouttes pour 1 litre d'eau, attendre 30 minutes) ou faire bouillir l'eau pendant 1 minute (et 1 minute de plus pour chaque 300 mètres d'altitude). Faites du thé !

- jeux de société si vous avez des enfants, pour les occuper et les distraire, mots croisés et autres sudoku pour vous,

- bouquins pour patienter pendant que le vent tourbillonne autour de votre case et que vous n'avez pas le droit (ni l'envie) de sortir et que vous voyez passer dans le ciel des chaises de jardin, des poubelles, des morceaux de toles, des branches... tout un inventaire à la Prévert qu'il vaut mieux ne pas prendre sur le crâne !

- jeu de cartes (moi je faisais des réussites...ca calme !)

- serpillères (pour éponger l'eau qui passe inexorablement à travers les volets, sous les portes...)

- médicaments (si vous êtes malades, il faut que vous ayez toujours "votre dose" sous la main)

- animaux (pensez à eux aussi et à leur nourriture -et leurs déjections si vous les rentrez dans votre case)

- voiture (fermez bien les vitres, ne la garez pas sous un arbre)

 

Qu'est ce que j'ai oublié ? Bon si je repense à des trucs ou si vous m'y faites penser dans vos coms, je le rajouterai ici plus tard.

 

 

Il n'est jamais inutile de faire des rappels chaque année :


Tout sur les alertes

Vigilance cyclonique
Menace dans les jours à venir (plus de 24 heures). Tenez-vous informé. Suivez les prévisions météorologiques et les bulletin d’information. N’entreprenez pas de longues randonnées en montagnes, ni de sorties en mer. Vérifiez vos réserves (conserves, eau, piles, médicaments…) Si vous êtes insuffisant rénal ou respiratoire, rapprochez-vous sans délai de votre établissement de santé habituel. Ne vous approchez pas du rivage en cas de forte houle. Assurez-vous de connaître l’adresse et le téléphone du centre d’hébergement le plus proche de votre domicile. Notez les numéros de téléphone utiles.

 

Alerte orange
Danger dans les 24 heures. Tenez-vous informé. Tous les établissements scolaires et les crèches ferment mais l’activité économique continue. Le passage en alerte rouge est annoncé avec un préavis de 3 heures.

(faites des réserves d'eau)

 

Alerte rouge
Danger imminent. Tenez-vous informé. Le passage en alerte rouge est annoncé avec un préavis de 3 heures. Profitez de ce préavis pour rejoindre votre domicile ou vous mettre à l’abri. Passé ce délai ne sortez en aucun cas. Ne téléphonez qu’en cas d’absolue nécessité Restez informé. Attendez la levée de l’alerte rouge pour sortir et ne prenez votre véhicule que si le réseau routier est annoncé praticable.

(l'eau est coupée au robinet)


Phase de prudence * (après le cyclone)

La menace cyclonique est écartée mais il reste des dangers. Tenez-vous informé. Ne franchissez pas les radiers submergés ou les ravines en crue. Tous les établissements scolaires et les crèches restent fermés, mais l’activité économique peut reprendre. Ne touchez pas les fils électriques tombés à terre. N’encombrez pas les lignes téléphoniques. Ne gênez pas les équipes de secours. Attention à la qualité de l’eau que vous buvez. Préférez l’eau en bouteille. Assurez-vous que la circulation est autorisée. Ne prenez votre véhicule qu’en cas de nécessité.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Chriss - dans L'île intense
commenter cet article

Commentaires

sofie 15/11/2011 22:38


Coucou,
comme ca doit etre impressionnant à vivre!! heureusement ni à la martinique ni à la réunion je n'ai vécu ca
bisous chriss


Chriss 16/11/2011 05:42



Coucou Sofie. Tu as posté le 14.997 !
Désolée ma belle mais merci pour ta fidélité.
Gros bisous



Pictorus 15/11/2011 20:43


Un rhum Charette? pas terrible ou alors en rhum arrangé!


Chriss 16/11/2011 18:25



Je préfère un punch ! Ou un Picon bière.



BOUTFIL 15/11/2011 18:50


et le rhum ? t'as fait une provision ? faut pas oublier ce genre de truc!! bisous


Chriss 16/11/2011 18:23



C'est pas ma boisson préférée. Par contre, je viens de rentrer une caisse de champagne ! lol



pierrot 15/11/2011 18:45


et laisser la voiture au garage en lui préférant la bicyclonette?


Chriss 16/11/2011 18:22



La bicyclonette ? mdr



Madeleine 15/11/2011 18:08


D'août 1998 à juin 2004,dès que j'entendais qu'un cyclone arrivait sur votre île,je téléphonais sans cesse à Météo-France!Je ne pouvais rien faire d'autre!


Chriss 16/11/2011 18:19



Difficile à vivre pour une mère, c'est sûr. Comme je te comprends.
Ces moments là sont toujours douloureux.



Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -