/>
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue Dans Mon Îlet

  • : Ilet de Chriss
  • Ilet de  Chriss
  • : Plein de photos de mon île de la Réunion, Des petits textes tout doux, Mes amours, Paris, l'océan Indien, l'Inde, le Vietnam... Mes passions, mes zistoires, mes zamis, mes coups de coeur et plein d'autres choses encore....Vous qui passez me lire, faites un clic sur "Ecris moi un p'tit mot" ! Je suis Chriss, mes enfants : Plouf et Mwa, leur père Bill a disparu en 2006. La famille s'est agrandie avec ChérideMwa, Baby 1 en 2012 et Baby 2 en 2014 ! Un billet par jour pendant 4 ans puis un peu moins régulièrement depuis quatre ans et mon nouveau boulot... Mais vous avez plus de 1600 articles à lire alors, bonne lecture !
  • Contact

  • Chriss

Recherche

J'ai Déjà Écrit Tout Ça !

Tous Mes Articles Par Thèmes

3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 05:04
L'objet de l'énigme est apparu l'année où Napoléon écrit ces lignes à Joséphine :

"Je n'ai pas passé un jour sans t'aimer, je n'ai pas passé une nuit sans te serrer dans mes bras ; je n'ai pas pris une tasse de thé sans maudire la gloire et l'ambition qui me tiennent éloigné de l'âme de ma vie. Au milieu des affaires, à la tête des troupes, en parcourant les camps, mon adorable Joséphine est seule dans mon coeur, occupe mon esprit, absorbe ma pensée. Si je m'éloigne de toi avec la vitesse du torrent du Rhône, c'est pour te revoir plus vite. Si au milieu de la nuit je me lève pour travailler, c'est que cela peut avancer de quelques jours l'arrivée de ma douce amie ....
... Mon âme est triste; mon coeur est esclave, et mon imagination m'effraie. Tu m'aimes moins, tu seras consolée. Un jour tu ne m'aimeras plus; dis-le-moi ; je saurai au moins mériter le malheur... Adieu, femme, tourment, bonheur, espérance et âme de ma vie, que j'aime, que je crains, qui m'inspire des sentiments tendres qui m'appellent à la Nature, et des mouvements impétueux aussi volcaniques que le tonnerre. Je ne te demande ni amour éternel, ni fidélité, mais seulement... vérité, franchise sans bornes. Le jour où tu diras « je t'aime moins » sera le dernier de mon amour ou le dernier de ma vie. Si mon coeur était assez vil pour aimer sans retour, je le hacherais avec les dents. Joséphine, Joséphine ! Souviens-toi de ce que je t'ai dit quelquefois : la Nature m'a fait l'âme forte et décidée. Elle t'a bâtie de dentelle et de gaze. As-tu cessé de m'aimer ? Pardon, âme de ma vie, mon âme est tendue sur de vastes combinaisons. Mon coeur, entièrement occupé par toi, a des craintes qui me rendent malheureux... Je suis ennuyé de ne pas t'appeler par ton nom. J'attends que tu me l'écrives. Adieu ! Ah ! Si tu m'aimes moins, tu ne m'auras jamais aimé. Je serais alors bien à plaindre.                                                        
                                                                            BONAPARTE


L'année et cette photo plus large de l'objet mystérieux...
Ca vous éclaire ?


Partager cet article

Repost 0
Publié par Chriss - dans Jour après jour
commenter cet article

Commentaires

macaron 03/09/2009 12:25

Quoi ? Metre Chou dans tous les sens ?

Chriss 03/09/2009 12:54


Tu dois pourtant être habitué toi...


chou 03/09/2009 09:41

Ayé, ça remarche et j'ai trouvé !!!
UN METRE ETALON !

Chriss 03/09/2009 11:17


Gagné !
Comment as-tu trouvé ?
Comme récompense, tu dois écrire un texte de quelques lignes avec dix mots "METRE" dans tous les sens...
Article suit avec la réponse intégrale !


macaron 03/09/2009 09:11

C'est le tombeau de Joséphine

Chriss 03/09/2009 11:14


Perdu !


Chriss 03/09/2009 09:09

Paraît qu'OB déraille, enfin d'après Chou !
si vous n'arrivez pas à déposer un com, envoyez le moi par mail, je ferais un copier coller ici

Chriss 03/09/2009 11:12


c'est reparti...


Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -